Le blog

L’habitat à l’attaque des réseaux sociaux

Si l’on a plus souvent l’habitude de voir des marques de produits de consommation communs envahir nos réseaux sociaux, les entreprises du bâtiment et de l’habitat se lancent elles aussi dans l’aventure du web 2.0. Quels sont les avantages pour ces entreprises à être présentes sur les médias sociaux ? Quelle stratégie établir ?

La maison : rêve d’une vie

La maison, la déco, la domotique, voilà des domaines qui plaisent de plus en plus, et qui voient leur popularité exploser sur le web. On ne compte plus les blogs de DIY (Do-It-Yourself), de décoration et d’aménagement, qui pullulent littéralement sur internet. Devenir propriétaire sous entend pouvoir aménager soi-même sa maison, lui donner le look que l’on veut, sans avoir à se demander comment le retirer lorsque l’on devra déménager.

Le phénomène n’est en soi pas nouveau, puisqu’il existe déjà à la télévision, où les émissions de décoration et sur l’habitat réalisent une audience conséquente depuis longtemps. De ce fait, les blogs présentant des maisons splendides, des décorations d’intérieur magnifiques ont vraiment la cote en ce moment. Ça ne fait pas de mal de rêver un peu.

La puissance de l’image sur le web

Les internautes sont donc très réceptifs par rapport à ces thématiques, où l’image est le maître mot pour attirer le chaland. Et on le sait, de manière générale, les utilisateurs vont être bien plus attirés par une image que par un texte, alors si vous leur montrez une maison ou une déco de rêve, il n’y a rien de mieux pour capter leur attention. Ainsi, pour les entreprises de ces domaines, une présence sur les réseaux sociaux et le web est un véritable bonus. Partager vos créations, vos plus beaux projets est un bon moyen de vous faire remarquer et d’être republié.

Quels outils pour marquer ma présence ?

youtube castoramaSi Facebook est un réseau social incontournable, de par sa facilité de partage et la multiplicité des formats (articles, photos, vidéos), d’autres outils plus spécifiques peuvent être intéressants. Pinterest par exemple, possède une communauté active et il existe de nombreux boards consacrés aux maisons ou aux décorations splendides. Être présent sur ces réseaux est alors une bonne façon de se rendre visible.

De même, faire un blog sur l’habitat, la décoration voire le bricolage est un bon choix. Donnez votre avis d’expert et quelques astuces à vos interlocuteurs, qui s’adonnent de plus en plus au bricolage, notamment au DIY. Castorama a très bien su tirer son épingle du jeu, en proposant sur Youtube de nombreuses vidéos simples et efficaces, présentant pas à pas certaines techniques du bricolage. Mr. Bricolage propose lui aussi du contenu via un e-mag répondant à des questions brico, déco. Même si le format est amusant, on peut regretter sa rigidité, difficilement partageable. Une bonne idée qui mérite d’être plus poussée.

monsieur bricolage

Vous l’aurez compris, il est important d’utiliser des outils adaptés à la diffusion de ses créations. Mais partager des contenus insolites qui ne sont pas estampillés de votre marque est une excellente façon de détendre vos lecteurs et de les amener à consulter vos profils. Vous aurez une image tout aussi positive et ouverte. Les sujets à exploiter sont illimités !



Aucun Commentaire à “L’habitat à l’attaque des réseaux sociaux”

  1. les camions

    Un blog sur l’aménagement intérieur et la déco avec de l’affiliation bien choisie, je pense que c’est une bonne niche pour les marketeurs qui voudraient se placer sur ce « marché » de plus en plus porteur, car c’est vrai que cette activité à le vent en poupe!

  2. Création de site web

    La communication su le web est effectivement très importante pour les professionnels de l’habitat, que ce soit via un blog, les réseaux sociaux ou un site web.

    Les visuels sont très importants pour attirer les internautes sur son blog ou son site, mais il est également important de présenter ses prestations d’une façon pertinente. Car le client fait son choix à partir de la qualité des informations qu’il trouve sur le prestataire.