Le blog

Algorithme du fil d'actualité Facebook : tout est une question de timing

La semaine dernière, Facebook annonçait un énième changement dans son algorithme. Un algorithme qui, rappellons-le, qui calcule la pertinence d’un post en fonction de tout un tas de critères, afin de le classer à un endroit précis du fil d’actualité des utilisateurs.

L’annonce de la semaine dernière laisse désormais entendre que le reach d’un post va d’avantage dépendre du facteur temps.

En résumé : il va falloir apprendre à être au bon endroit au bon moment.

Facebook poster au bon moment
Crédit photo : www.tablerase.fr

Le but de ces changements, selon les ingénieurs de chez Facebook est « d’afficher le bon contenu au bon moment », gage de pertinence de l’information.

Pour ce faire, l’algorithme de Facebook va prendre en compte deux signaux distincts et plus ou moins précis, afin de déterminer ce qui va s’afficher dans nos timelines respectives. 

1. Les sujets d’actualités ou trending topics

En fonction des sujets ou de la tendance du moment, si un compte ou une page évoque justement ce « topic », le post aura alors plus de chances de s’afficher en haut dans la timeline, afin d’être vu plus rapidement. L’effet recherché étant l’information immédiate sur un sujet tendance à un instant T (exemple une recontre sportive, une conférence, la sortie d’un film). Twitter vous avez dit Twitter ? Ha non, on parle bien de Facebook.

Facebook indique qu’en surfant ainsi sur les sujets populaires, cette mise à jour permettrait une augmentation de plus de 6% en terme d’engagement (chiffres émanant de tests effectués par Facebook sur un petit échantillon de posts, je doute très fortement de cette affirmation, mais ceci n’est qu’un avis personnel).

2. La vitesse de l’engagement sur un post

Le deuxième signal pris en compte par cette mise à jour de l’algorithme est la vitesse et la durée de l’engagement sur un post.

Ainsi, un post qui génère du like, des commentaires et des partages peu de temps après avoir été publié sera susceptible d’être affiché plus haut dans le fil d’actualité au moment où les interactions sont enregistrées.

La raison : Facebook considère qu’en plus du nombre total de likes et d’interactions sur un post, la pertinence de son affichage dans le fil d’actualité dépend également du moment auquel ces interactions ont lieu. En résumé : un post qui générère de l’interaction à un instant précis est très probablement considéré comme intéressant à ce moment précis et pas forcément plus tard.

Ok super, mais comment identifier un trending topic ?

C’est là où la mise à jour de Facebook, qui ne sera déployée que petit à petit, montre déjà ses limites. En effet, il existe au sein de la plateforme sociale, un emplacement dédié aux sujets populaires, mais uniquement visible par les utilisateurs des Etats-Unis, d’Angleterre, du Canada, d’Inde et d’Australie :

Facebook trending topicsSans cet encart dédié qui nous indique quels sont les trending topics sur la plateforme de l’ami Marko, difficile de surfer sur la vague de l’actualité Facebookienne. (Parce-que bon, qu’on se le dise, ce qui est d’actualité sur Facebook ne l’est par forcément dans la vraie vie).

Plus d’infos sur les trending topics sur Facebook (en anglais) : www.insidefacebook.com

Quid de l’originalité d’un post ?

La deuxième question que soulève cette mise à jour est la course au reach « naturel » vs. la solution payante : dans la course effrénée à l’interaction et à l’engagement, qu’en est-il de la qualité de l’information diffusée ? Surfer sur l’actualité pour gagner en positionnement dans le fil d’actualité c’est bien, sauf que voilà, Justin Bieber qui s’achète des nouvelles chaussures, c’est super top cool, mais pas forcément en rapport avec notre propre actu…

Le secret reste donc une potion un peu magique qui mélangera qualité de l’information, qualité de la rédation du post (finie l’incitation au clic, plus de liens dans la zone texte d’un statut ou la légende d’une image , …), et bon timing.

Pour tout le reste, il y a Mastercard.



3 Commentaires à “Algorithme du fil d'actualité Facebook : tout est une question de timing”