Archives par mot-clef : intelligence économique

Tags : , , , , | Posté dans : BlueBoat

Blueboat sera aux Alsace IT Days 2012

Notre équipe tiendra un stand sur le salon du numérique et de l’intelligence économique qui aura lieu le mardi 2 octobre 2012 au Palais des Congrès de Strasbourg.Blueboat sera aux Alsace IT Days 2012

Tags : , , | Posté dans : BlueBoat

BlueBoat vous invite pour le 1er VeillLab dans l’est

Le VeilleLab est un laboratoire d’idées initié par des professionnels de l’information de la capitale fin 2009. L’évènement touche de plus en plus de régions, après être passé par Nantes, Rennes et Lyon, nous vous invitons au 1er VeilleLab Strasbourgeois.

Terry Zimmer, Consultant indépendant en Veille, communication et e-réputation et Christophe Thil de BlueBoat d’importer le concept du VeilleLab dans l’Est.

Tags : , , , | Posté dans : Médias sociaux

Les dix commandements de la veille sur les réseaux sociaux

Il est toujours bon de rappeler quelques principes de base de la veille, notamment lorsque l’on recherche des informations dans la vaste étendue informationnelle que représentent les réseaux sociaux.

1. Sortir du cadre !

Les dix commandements de la veille sur les réseaux sociauxComme pour toute veille, l’information n’est pas forcément là où on l’imagine, y compris sur les réseaux sociaux. Vous recherchez des informations ou des contacts dans le secteur de l’automobile ? Plutôt que de vous concentrer sur les pages Facebook de constructeurs, allez donc jeter un œil du côté des groupes tels que « je suis une fille et je suis passionnée de sports automobiles »… de belles révélations en perspective !

2. Veiller en temps réel, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.Les dix commandements de la veille sur les réseaux sociaux

Si l’on tient compte de la vitesse de propagation des informations sur les réseaux sociaux et de l’impact que peut avoir un buzz sur l’image d’une marque ou d’une entreprise, mieux vaut veiller régulièrement pour éviter de laisser passer une information importante.

3. Analyser ses REELS besoins en information.

Il n’est pas nécessaire de suivre un nombre incalculable de twittos pour obtenir des informations pertinentes. Au contraire, elles risquent d’être noyées dans le flux de tweets que vous recevrez. Identifiez clairement vos besoins et faites le tri dans vos contacts.

4. Veiller en plusieurs langues.

Se limiter à des informations franco-françaises est plutôt risqué. Une page Facebook France sur une marque par exemple peut très bien comporter des commentaires positifs, alors que son équivalent à l’étranger sert de vitrine à tous les consommateurs mécontents.

5. Combiner plusieurs réseaux et plusieurs outils de recherche.

Ne vous limitez pas à Facebook et Twitter. Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui manquent et certains pourront vous apporter moult informations (Kweeper, LinkedIn, Viadeo, FriendFeed, parmi tant d’autres…). Idem pour les moteurs de recherche spécialisés dans les médias sociaux : ils sont nombreux, alors pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour augmenter vos résultats de recherche et recouper vos données.

6. S’interroger sur la qualité des informations trouvées.

Les dix commandements de la veille sur les réseaux sociaux

Pour cela, il faut prendre du recul quant aux informations obtenues et « enquêter » un minimum sur les auteurs des données en question. Si vous chercher des informations sur le marché aéronautique mondial et que vous trouvez un article à ce sujet publié par un spécialiste en littérature anglaise, posez-vous quand même quelques questions…

7. Surveiller tous les acteurs du domaine recherché et pas seulement ceux qui portent l’étiquette « influenceur ».

Il est bien sûr indispensable de suivre les influenceurs mais une source peu influente peut tout aussi bien vous fournir des informations pertinentes que vous ne trouverez peut-être nulle part ailleurs.

8. Traduire les données obtenues en information stratégique.

Cette étape est indispensable à toute veille. Les données recueillies doivent faire l’objet d’une analyse. Elles seront retranscrites de manière à leur donner un sens et ainsi répondre au besoin initial, que ce soit déterminer des tendances de consommation, évaluer la présence d’un concurrent sur les médias sociaux, contrôler l’e-réputation de son entreprise, etc.

9. Etre curieux.

Là encore, il s’agit d’un des grands principes de la veille. Un veilleur se doit d’être curieux, il s’agit même de sa qualité première ! Sur les réseaux sociaux et Twitter en particulier, n’hésitez pas à scruter le profil de vos followers et de leurs propres contacts afin de détecter de nouvelles sources potentiellement intéressantes à surveiller. Concentrez-vous sur chaque lien partagé sur les réseaux car ils peuvent  vous ouvrir de nouvelles portes vers un site, un blog, un contact qui vous fournira les informations recherchées.

10. Etre pro-actif.

Ce « commandement » est directement lié au précédent.  Il ne faut pas attendre que les informations viennent à vous : il faut aller les chercher soi-même ! Les données circulent très rapidement sur les réseaux sociaux. L’objectif est d’être un acteur à part entière sur ces réseaux pour en maîtriser les flux et détecter les informations pertinentes avant de les laisser filer. Ne laissez pas les réseaux sociaux parler sans vous !

Tags : , , , , | Posté dans : Veille

Pour gagner un match, il ne suffit pas de savoir jouer au foot !

Pour gagner un match, il ne suffit pas de savoir jouer au foot !

Rien de mieux en ce lendemain de défaite de la France lors de son match de Coupe du Monde de football contre le Mexique, que d’évoquer la veille et plus généralement l’Intelligence Economique à travers le sport. Cela s’appelle tout simplement « l’Intelligence Sportive ».

Alors que tout le monde dispose de son Vuvuzela (pas forcément en vrai mais au moins sur son Iphone), voici que les nouvelles technologies ne sont pas uniquement destinées aux supporters soucieux de soutenir bruyamment leur équipe via leur Vuvuzela numérique. Les TIC peuvent également permettre aux dirigeants sportifs et autres coachs de surveiller et mieux appréhender l’environnement d’un sportif, d’une équipe ou plus généralement d’un sport au niveau national, afin de mettre ces découvertes au profit de son équipe ou de sa nation.

Alors concrètement, pourquoi associer la veille et l’Intelligence Economique au sport ?

Le sportif de haut niveau (ou son coach) est comme le chef d’entreprise : tous deux doivent faire gagner leur équipe.

La veille consiste à recueillir des informations stratégiques, les analyser, les recouper afin de détecter les menaces liées à un certain environnement et en saisir les opportunités. Le tout ayant pour objectif d’accroître ses avantages compétitifs.

Cette méthode ainsi appliquée au sport permet de surveiller les financements des autres équipes sportives, leur organisation, leurs méthodes de travail, leurs choix stratégiques de structures, etc., dans le but d’aider à la décision pour une préparation ou une compétition.

Par ces moyens, il est par exemple possible de mettre en place une surveillance des techniques d’entraînement des concurrents afin d’en retirer le meilleur et l’adapter à ses propres préparations.

Mais le parallèle entre chef d’entreprise et sportif de haut niveau (à noter toutefois que l’un n’empêche pas l’autre) peut aller encore plus loin.

Un dirigeant doit pouvoir réagir face à une crise qui touche son entreprise. L’exemple type de cette situation dans le domaine sportif : le dopage dans le cyclisme. Un sport désormais décrédibilisé après toutes les rumeurs de dopage qui ont circulé. Dans ce cas, effectuer une veille de crise peut non seulement permettre d’anticiper ces rumeurs mais également de mieux appréhender l’ampleur de cette crise puis, dans un deuxième temps, d’y réagir en communiquant notamment auprès du grand public via par exemple les outils que propose le web.

Tout comme les hautes sphères du sport français, le chef d’entreprise doit également pouvoir être influent et se constituer un réseau digne de ce nom. En 2005, la France apprend qu’elle n’a pas été retenue pour organiser les Jeux Olympiques de 2012 : certains ont alors mis en cause le manque de réseaux d’influence de la France…

Tags : , , , , | Posté dans : Veille

Forum Régional de la Veille : des infos, des contacts, et de l’IE !

Comme nous l’annoncions dans un article précédent, mercredi 3 décembre s’est tenu le 7ème forum régional des pratiques de la veille en entreprise. Cette rencontre, organisée par le Centre régional de Veille Stratégique (CRVS), s’est déroulée au CREF de Colmar.

Cette année, la thématique était « l’intelligence économique au service du développement à l’international ».  L’ensemble des conférences a été très instructif, et faisait la part belle à la sécurisation des données. Plus largement, nous avons pu écouter des interventions en relation avec les contraintes (et les opportunités) de la démarche d’internationalisation, en passant par le lobbying et la réglementation à l’export.

Entre les conférences, les échanges  ont été très fructueux : chaque participant a pu présenter son produit et ses compétences. Blueboat a pu ainsi présenter Gestnews, devant un public apparemment très intéressé. Nous avons également pu rencontrer d’autres professionnels du secteur, dans une ambiance détendue et conviviale.

L’équipe Blueboat tient à remercier Vincent Blumenroeder (responsable du CRVS) et Eric Bonnin (responsable du service industrie de la CCI de Colmar), pour l’excellente organisation de cet événement. Vivement l’année prochaine !

Forum Régional de la Veille : des infos, des contacts, et de l’IE !

Tags : , , , , , | Posté dans : Veille

Veillesurlaveille : l’actualité hebdomadaire de la veille

Vous l’attendiez, le voici enfin : le résumé de la newsletter Veillesurlaveille. Pour vous y abonner, c’est aussi simple qu’un mail !

Veillesurlaveille : l’actualité hebdomadaire de la veille

Cette semaine, les métiers de la veille sont mis à l’honneur. Pour commencer, intéressons-nous à ce mémoire, intitulé « Enjeux et apports du web 2.0 pour la circulation de l’information dans l’entreprise : le cas du service de veille stratégique du groupe Yves Rocher », écrit par Sylvie Bourdier. La problématique est très intéressante ; mêlant les approches théoriques et opérationnelles de la veille, elle entend montrer comment les nouvelles technologies Web (tels les wikis, blogs, le social bookmarking, etc.) peuvent modifier les pratiques de l’entreprise devenue « 2.0″, et par là même l’impact sur les pratiques de veille et de circulation de l’information. S’ensuit une étude visant à implanter une cellule de veille chez Yves Rocher, en se basant sur les conclusions des parties précédentes.

Veillesurlaveille : l’actualité hebdomadaire de la veille

Un article du Monde de l’Economie nous a fait particulièrement plaisir : « l’essor de l’intelligence économique » ! Il détaille les usages qui sont faits de la veille dans les grandes entreprises, brise le mythe du « barbouze », présente les pratiques ayant cours dans les entreprises ainsi que les institutions du domaine : FEPIE, HRIE… Bref, cet article de sensibilisation met bien en évidence les atouts qu’une veille bien effectuée peut apporter à une structure. Pour aller plus loin, le quotidien a publié un deuxième article, présentant le portrait-type du chargé de veille en entreprise, avec interviews, et recensement des compétences à posséder pour exercer dans le domaine.

Veillesurlaveille : l’actualité hebdomadaire de la veille

Le Web 3.0 sera-t-il sémantique ? Qu’entend-on par « web sémantique » ? C’est ce que vous pourrez découvrir sur Slideshare, avec cette présentation. Après lecture, le RDF, les classes, propriétés, OWL, ontologies… Bein qu’un peu technique, l’article présente bien les objectifs et moyens du web sémantique, à savoir : connecter les différents services sur le Web, organiser la portabilité des données, relier entre elles les bases de données web… J’en profite pour parler rapidement de Slideshare, le « Youtube du slideshow », véritable mine d’informations dans beaucoup de domaines.

Veillesurlaveille : l’actualité hebdomadaire de la veille

Pour finir, un nouveau méta-moteur de recherches : il s’agit de Findloo, disponible en français et en anglais (en version bêta pour l’instant). L’utilité de ce moteur est de regrouper une ensemble de ressources de recherches en un seul lieu : fini de rechercher le nom d’une personne sur tel moteur de recherches, puis de chercher si cette personne a du contenu sur tel service d’hébergement de vidéos, une page sur telle encyclopédie en ligne, etc… Toutes ces ressources de recherches sont centralisées sous Findloo, et l’ergonomie générale du site permet des recherches rapides sur tout type de moteurs. Un beau gain de temps !!

C’en est assez pour cette semaine, vivement la semaine prochaine Veillesurlaveille : l’actualité hebdomadaire de la veille

Tags : , , , , | Posté dans : Veille

L’actualité hebdommadaire de la veille… Comme si vous y étiez !

Comme chaque semaine, retrouvez ici le résumé de notre newsletter d’information sur la veille, justement nommée veillesurlaveille !

Vous êtes constamment débordés ? Vous recherchez LA solution qui vous fera gagner de précieuses heures de travail ? Cette page vous présente 103 applications (gratuites ou payantes) de gestion des tâches. Cette sélection de logiciels s’appuie sur la méthode GTD (Get Things Done). Les produits proposés sont décrits selon les critères nom, description, système d’exploitation, possibilités de synchronisation, coût éventuel. J’ai essayé rapidement le logiciel ToDoList, très pratique (et gratuit) pour organiser ses tâches. Grâce au temps ainsi libéré, j’espère pouvoir en essayer d’autres pour vous ! Merci Outils froids pour l’info.

Après l’annonce faite par Michèle Alliot-Marie et concernant le tri des cabinets d’intelligence économique (voir notre article), de multiples affaires de « pratiques douteuses » agitent l’actualité de l’intelligence économique. Olivier Besancenot ( qui aurait été placé sous surveillance), affaire Patrick Moigne (ancien patron de la brigade d’enquête aux faux moyens de paiement, suspecté d’avoir revendu des informations émanant d’une base de données policière à Total)… Ces affaires viennent assombrir la réputation des cabinets d’intelligence économique. Le classement proposé par Michèle Alliot-Marie sera-t-il un bon outil pour contrer ces dérives ? Espérons-le.

Pour suivre l’évolution de l’utilisation de la veille dans les entreprises, l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) d’Orléans l’enquête « Baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises ». Le questionnaire en ligne est disponible jusqu’au 15 juin 2008, et y participer vous permettra de recevoir ledit Baromètre après sa publication. Un petit rappel de l’année dernière :

L’actualité hebdommadaire de la veille… Comme si vous y étiez !

Comment être toujours mieux référencé ? D’après Jeremy Schoemaker, le référencement naturel n’a pas d’avenir. Les moteurs de recherches, Google en premier, utiliseraient de plus en plus d’autres types de données que les simples outils de référencement traditionnel ; la fameuse SERP (Search Engine Results Page, page d’affichage des résultats de la requète) serait de plus en plus influencée par les données de la Google toolbar, l’historique utilisateur de Google et les données de Google Analytics. Le référencement évoluerait donc vers un mélange de référencement naturel classique et de référencement social. Pour plus d’informations (notamment sur les moyens d’en tirer parti), consultez l’article de Twenty1, à paraître très prochainement !

Pour vous abonner à notre Newsletter Veillesurlaveille et retrouver une fois par semaine dans votre boîte e-mail ces informations, n’hésitez pas à nous contacter !