Le blog

Présidentielles 2012 : où en est l'e-réputation des candidats sur le web ?

Déjà près de 4 mois que l’Observatoire des Présidentielles 2012 tourne à plein régime ! Entre statistiques et analyses, nous vous proposons un petit aperçu des résultats déjà obtenus.

6 candidats étudiés, près de 50 000 retombées par semaine, pas moins de 800 tweets par jour, et la campagne n’est pas encore terminée ! Cet observatoire, lancé en novembre 2011 par Blueboat, a pour but d’observer la campagne présidentielle sur le web grâce à l’outil de veille SM2 d’Alterian.

Après 4 mois d’analyse, deux candidats ressortent très clairement en termes de visibilité en ligne : Nicolas Sarkozy et François Hollande. De son côté, Marine Le Pen se positionne chaque semaine en tant que « 3ème homme », Jean-Luc Mélenchon n’étant jamais très loin derrière. François Bayrou et Eva Joly, quant à eux, font figure de bons derniers, sur le web en tout cas.

Evolution de la présence en ligne des candidats

Le nombre de mentions sur les candidats semble donc aller de pair avec les différents sondages que l’on peut voir çà et là dans la presse. Le web fait-il écho aux médias traditionnels ou est-ce l’inverse ? Les votes des internautes seront-ils conformes à ces résultats ? Le candidat Sarkozy serait alors le mieux placé…

Toujours est-il que les forums de discussions vont bon train concernant cette campagne présidentielle. Ce sont d’ailleurs les sources d’informations qui rapportent le plus de citations sur M. Sarkozy et M. Hollande. En parallèle, on retrouve Mme Le Pen et M. Mélenchon, qui font également parler d’eux, mais surtout sur les blogs. Blogs de partisans pour l’une, blog officiel du candidat pour l’autre.

Les « buzz » ont été nombreux au cours de ces 4 mois d’observation : enfarinage de François Hollande, insultes à l’égard d’Eva Joly, match verbal entre Marine Le Pen et Anne-Sophie Lapix ou encore les différentes parodies des slogans de campagne des candidats. Tout ceci n’a bien sûr pas échappé au regard critique d’Alain Gavil, journaliste politique, qui nous a livré quelques analyses croustillantes sur l’Observatoire.

Le nombre de retombées comptabilisées sur l’Observatoire des Présidentielles va croissant, ce qui prouve clairement que la campagne s’intensifie à mesure que le scrutin approche. Les candidats ne sont jamais à l’abri de quelques buzz sur le web, ce qui laisse encore un peu de suspense avant le 22 avril 2012…

 



Aucun Commentaire à “Présidentielles 2012 : où en est l'e-réputation des candidats sur le web ?”

  1. Je pense que la dernière ligne droite va être très intéressante à analyser car ils vont mettre les bouchées double sur tous les plans. Et comme tu le dis on est pas à l’abri de quelques grosses surprises. Affaire à suivre!