Le blog

Veille : les outils indispensables

La veille est avaLes outils de veillent tout une démarche de réflexion sur l’information. Mais sans les outils adéquats pour trouver cette information la veille reste superficielle. Lorsque l’on initie une telle démarche il arrive que les financements ne soient pas au rendez-vous. Voici donc une sélection d’outils gratuits et facilement utilisables pour mettre en place une veille régulière sur le web 2.0.


Logo du service Google AlertesPour commencer, l’incontournable moteur de recherche le plus utilisé au monde Google, propose une multitude de services. Entre autres, un outil des plus utiles pour la veille est la fonction Google Alertes. Elle permet de recevoir régulièrement par mail les nouvelles publications concernant une requête. Les possibilités de recherche sont les mêmes que pour une requête standard. Vous pouvez donc utiliser les fonctions actualités, blogs, etc… de Google ainsi que les opérateurs booléens. Il est  possible de choisir la fréquence à laquelle on reçoit les informations, par mail ou dans un flux RSS.

Logo de l'agrégateur de flux RSS NetvibesVenons en à ces fameux flux, vecteurs de l’information récente du web social. Lorsque l’on repère un contenu intéressant sur un site ou un blog, il est nécessaire de s’abonner à ces publications. Il existe différents agrégateurs de flux RSS gratuits en ligne, je citerais Google Reader et Netvibes. Ils vous permettront de voir en quelques minutes si les sites auxquels vous êtes abonnés ont publié une actualité intéressante. Il existe des services de création de flux RSS au cas ou ils n’apparaitraient pas sur certains sites (exemple : ponyfish).

Ces deux outils vous permettront de couvrir le les sites, blogs, forums de discussions mais qu’en est-il des réseaux sociaux ?

Logo d'HyperAlertsHyper Alerts est un outil de notification qui permet de surveiller des pages Facebook que l’on soit administrateur ou non. L’avantage est qu’il permet de recevoir par mail une liste exhaustive des posts laissés sur une page. C’est en quelque sorte une Google Alerte appliquée à Facebook. Pour plus d‘informations voyez notre article : HyperAlerts : pour mettre vos pages Facebook sous surveillance.

Logo de TweetdeckEn ce qui concerne Twitter, les logiciels tels que Tweetdeck ou Seesmic sont d’une utilité remarquable. Tweetdeck notamment permet d’organiser vos recherches par colonnes. Lorsque l’on suit plus d’une centaine de personnes notre timeline twitter est trop alimentée pour pouvoir capter l’information. Il y a deux manières d’organiser vos informations sur ce logiciel. En créant des listes de personnes qui traitent d’une thématique ou en créant une recherche par mots clés ou hashtag. Ici encore je me permets de vous renvoyer à un de nos articles : Une veille efficace avec Tweetdeck.

Ce sont, selon moi, les outils indispensables pour mettre en place une démarche simple, rapide et surtout gratuite. En espérant que ces 4 types d’outils vous seront utiles dans la mise en place d’une veille récurrente.



8 Commentaires à “Veille : les outils indispensables”

  1. Jean Baptiste

    Bonne sélection Justin :)
    Pour surveiller le Web social, je rajouterai Social Mention (http://www.socialmention.com) qui est assez complet :
    – Indexation des résultats de plusieurs médias sociaux et réseaux sociaux
    – Création d’un flux RSS
    – Cluster
    – Analyse de sentiment (quoique perfectible)
    – Possibilité de créer des alertes

    À combiner avec Alerti et Google Alerts par exemple, pour éviter de manquer certaines informations 😉

  2. Je vous signale l’existence de la solution Smoeye (http://www.smoeye.com). Ce site permet
    d’avoir un tableau de bord avec les indicateurs clés de tous ses comptes sur les réseaux sociaux :
    voici la liste disponible, qui augmente régulièrement :
    facebook,twitter,youtube,dailymotion,linkedin,viadeo,flickr,foursquare-venue,wat,google-plus,digg,vimeo,foursquare-people,vkontakte,quora-topic,quora-people,metacafe,slideshare,deezer,last.fm

  3. Charlotte de Beffort

    Bonjour,

    Juste pour info, ponyfish a coulé deux mois après la rédaction de cet article. Le développeur a laissé un petit mot où il en explique la raison Swimming into the deep.

    Cordialement.

  4. remboursement mutuelle

    Merci pour l’info. j’ajoute votre blog à mes favoris. Continuez !