Le blog

TwooglePlus : alimenter son compte Google+ grâce à son compte Twitter

Google+ n’a pas vraiment percé en France (où l’on compte 4 millions de comptes qui sont loin d’être tous actifs). Pourtant, il peut être intéressant d’être présent sur le réseau social du moteur de recherches le plus utilisé en France, Google (y être actif renforcera probablement son référencement). Force est de reconnaître que peu de personnes prennent le temps d’alimenter leur profil GooglePlus. Et c’est là que TwooglePlus est intéressant : il permet d’alimenter son compte Google+ à partir d’un ou plusieurs comptes Twitter (réseau qui compte beaucoup de comptes actifs).

TwooglePlus : et votre compte Twitter alimente votre compte Google+
Page d'accueil de TwooglePlus

Fonctionnement :

Sur twoogleplus.com, vous vous connectez à votre compte Twitter, puis à votre compte Google+. Vous paramétrez les cercles auxquels vos tweets doivent être partagés, et attendez que ça se passe.

Avantages :

  • Facilité de prise en main ;
  • Pour le moment, c’est gratuit !
  • Possibilité d’avoir plusieurs « comptes sources » Twitter ;
  • Possibilité de mettre en pause le service (par exemple, si vous faites un live-tweet, vous pouvez ne pas avoir envie d’alimenter votre Google Plus ; pour cela, un clic suffit) ;
  • Possibilité de définir les cercles auxquels vos tweets sont partagés (par exemple, si vous tweetez « pro », vous prendrez soin de ne pas cercler votre famille) ;
  • Possibilité de revoir en permanence la liste des cercles destinataires de vos tweets ;
  • Les RT sont bien republiés (y compris la fonction native retweet de Twitter) ;
  • Les réponses (tweets commençants par @…) ne sont pas repris ;
  • Les liens raccourcis peuvent être « Unshorten » (option à [dé]cocher comme on souhaite)

Inconvénients :

  • Limites similaires à tous les services de reprise automatique de contenu. Notamment, si vous faites du simple relai sans animation et suivi après publication, il sera difficile de parler de communauté.
  • Pas de publication sur les pages Google+ dont on serait administrateur ou propriétaire (en tous cas, je n’ai pas vu).
  • Décalage, variable, dans le temps entre le tweet et la reprise sur GooglePlus (voir copies d’écran ci-après).
  • Pas de sélection au cas par cas des tweets republiés sur Google Plus (le service est actif ou en pause, et c’est tout).
  • Les statuts Google+ avec des liens en provenance de Twitter sont moins visibles (pas de prévisualisation générée) :
Mise à jour de Google Plus grâce à TwooglePlus
Le statut du haut a été créé à partir d'un tweet ; le 2ème directement dans Google+

Exemple

Tweets de Mael Le Hir
Tweets envoyés par @MaelLeHir de 14h34 à 16h37 le 6 mars 2012

 

Google Plus de Mael Le Hir
Les mêmes tweets (sauf le "tweet-réponse") repris sur GooglePlus, de 14h47 à 16h52 le 6 mars 2012.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Aucun Commentaire à “TwooglePlus : alimenter son compte Google+ grâce à son compte Twitter”

  1. rst conseil

    je ne vois pas trop l’intérêt de poster ses tweets sur Google +. Cela ne fait que dupliquer le contenu et n’apporte aucune valeur ajoutée. Pour l’instant il semble difficile de créer du contenu original pour Google +

    Répondre
    • C’est effectivement le premier inconvénient que je pointais. Reste que cela peut éventuellement convenir à certains usages de Twitter et Google+…

      Répondre
  2. Merci Mael pour l’info !
    Je me disais : chouette, voilà de quoi alimenter ma page et là… je suis arrivée à ton paragraphe sur les inconvénients :(
    Bon, ben si je trouve autre chose, je vous fais signe, hein ☺

    Répondre
    • Désolé pour le faux espoir Karine ! Comme je le disais plus haut, ça peut être intéressant en fonction de la manière avec laquelle on utilise Twitter et Google+…

      Répondre
  3. pronostic du tiercé

    L’outil a t-il évolué pour permettre la publication vers des compte Google + dont on a l’administration ?
    Gérard.

    Répondre

Ajouter un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>