Le blog

Faut-il mettre à jour ses articles de blog déjà publiés ?

Faut-il mettre à jour ses articles de blog déjà publiés ?

Lorsque l’on parle de ligne éditoriale pour un blog, on pense généralement aux articles que l’on va rédiger. Mais, après des mois, des années d’existence, un blog peut contenir quelques dizaines, quelques centaines voire des milliers d’articles. Des articles que des internautes vont consulter en les trouvant souvent par un moteur de recherche (via l’effet de longue traîne). Des articles qui pourront être lus des années après leur rédaction. Des articles qui, donc, peuvent ne plus être du tout à la page web

Pourquoi mettre à jour ses anciens articles de blog

Sur le fond

Ce qui peut poser problème. En effet, tout lecteur n’a pas une âme de veilleur et n’est pas forcément attentif à la date de publication de l’information qu’il consulte. Il peut prendre pour actuelles des informations ou des analyses qui ne le sont plus. Autrement dit, un blog peut donner des informations erronées (informations pourtant justes au moment de leur publication). En termes d’image, on a vu mieux…

Sur la forme

Sur la forme, une refonte graphique du blog quelques années après son lancement a pu venir perturber la mise en page de vos articles. Là encore, l’effet peut ne pas être terrible terrible…

Enfin, et toujours sur la forme mais cette fois sous l’angle rédaction web, vos anciens articles sont peut-être en décalage avec les récents : fautes (orthographe, grammaire, syntaxe…), contenu plus léger (d’ailleurs, « si certaines parties d’un site sont des contenus de faible qualité, alors cela peut dégrader le positionnement de l’ensemble du site »)…

Bref, vos anciens articles génèrent du trafic (au moins certains), mais ne collent pas forcément à l’image que vous souhaitez donner de vous à l’heure actuelle !

Actualiser ses articles de blog : comment faire ?

Il peut ainsi être utile de revenir sur vos anciens articles, mais comment s’organiser ?

Quel est le volume ?

Première question : quel est votre rythme de publication ? S’il est « effréné » (plusieurs articles par jour), la tâche ne sera pas aisée. Vos articles sont sans doute datés (liés à l’actualité). Opter pour un bandeau à l’adresse du lecteur peut lui signaler que le contenu qu’il lit est ancien peut être envisagé. Tout le monde n’aime pas cette solution ; toutefois je trouve que les dates des articles ne sont souvent pas assez mises en avant pour qu’elles suffisent à alerter le lecteur sur l’ancienneté du contenu qu’il est en train de lire.

Si vous publiez moins, vos articles risquent d’être plus « de fond » que liés à une actualité chaude : les mettre à jour confirmera votre expertise sur les sujets que vous traitez.

Quelle est votre ligne éditoriale ?

Une analyse de votre ligne éditoriale (ou de vos lignes, si elle a évolué au fil des années) vous permettra d’identifier les types d’articles à mettre à jour de ceux qui pourront rester figés. Par exemple, si vous publiez tous les mois un agenda (type : les 10 choses à faire ici en tel mois de telle année), le titre de l’article mettra en avant que l’article sera vite périmé ; mais qu’il peut être intéressant de suivre votre blog à l’avenir pour retrouver régulièrement un agenda. De même, si vous faites des comptes-rendus d’évènement (comme nous pour l’Erepday), le contenu de ces articles n’est pas amené à évoluer. A l’inverse, si vous présenter les caractéristiques d’un outil (ou d’un média social), des chiffres, etc. : une actualisation sera la bienvenue !

Par où commencer ?

Le travail peut être important, il va donc falloir quantifier et prioriser.

Quantifier en attribuant un budget temps à la mise à jour d’articles. Ainsi, il ne faudra pas que prévoir du temps pour rédiger de nouveaux articles, mais aussi du temps pour réaliser les mises à jour.

Prioriser avec deux approches. D’une part, lorsque vous rédigez un nouvel article, vous pouvez être amené à faire des liens vers d’autres articles déjà publiés sur votre blog : assurez-vous qu’ils sont bien à jour et, si ce n’est pas le cas, procédez à leur actualisation. D’autre part, identifiez (via Google Analytics par exemple) les articles les plus sur votre blog : passez-les en revue, et modifiez-les si besoin (informations données, orthographe, grammaire, syntaxe, liens…) pour fournir la meilleure expérience à votre lecteur.



2 Commentaires à “Faut-il mettre à jour ses articles de blog déjà publiés ?”

  1. Denys LEVASSORT

    Bonjour Mael, et merci pour cet article. Un vrai sujet ! J’ajoute que cette perspective de mise à jour d’articles est aussi l’occasion de recycler, de créer de nouvelles choses en éliminant (souvent), en fusionnant (parfois), en confrontant (avec le recul), en interrogeant nos propres points de vue (avec humilité), en spécifiant pour des supports ciblés (avec acuité). Et puis c’est aussi bon pour le SEO non ?

    • Mael LE HIR

      Effectivement, c’est aussi intéressant dans une perspective SEO (pas réellement intégrée dans cet article) :-)