Le blog

Le partage social des consommateurs

En France, combien de consommateurs ont le réflexe d’aller chercher une marque sur Facebook ? Encore trop peu, mais ce comportement évolue. Par contre, de plus en plus de consommateurs également utilisateurs de réseaux sociaux, se mettent à partager leurs avis sur les marques, leurs achats, que ces avis soient positifs ou négatifs. Et selon vous, quel impact a ce type de partage d’avis ? Un impact à ne pas négliger.

C’est bien connu, les consommateurs aiment partager leurs expériences concernant leurs achats. Un super produit qu’ils ont découvert, une mauvaise expérience en terme de service client, etc. Avec les réseaux sociaux, il est devenu facile de partager ses expériences au plus grand nombre, à ses amis, ses connaissances, à des personnes que l’on a rencontré peut être qu’une seule fois dans sa vie.

Dorénavant, avant de réaliser un achat, on aime avoir des avis de consommateurs pour être sûr que l’on fait le bon choix. Quand cet avis est donné par quelqu’un que l’on connaît, il nous influence davantage. Ces différents échanges sur les marques dans les réseaux sociaux, influencent ou non l’achat. Et il en est de même pour la présence et la réactivité d’une marque sur ces plateformes.

L’infographie ci-dessous, réalisée par M Booth et Beyond, analyse les différents comportements des consommateurs dans leurs partages d’expériences et met également en avant les points qui vont influencer un internaute dans sa décision d’achat. Les chiffres présents dans cette infographie se basent sur le comportement des consommateurs aux Etats-Unis.

infographie-partage-consommateurs

La France n’est pas au même niveau que les Etats-Unis, beaucoup de chemin reste encore à parcourir pour que les consommateurs aient naturellement le réflexe d’aller chercher les marques sur les réseaux sociaux.

Et vous quel type de consommateur êtes-vous ?



Aucun Commentaire à “Le partage social des consommateurs”

  1. jeux concours

    Ah j’aime bien ce genre de stat « infographié ». Ca permet de se rendre rapidement compte des chiffres, et ca parle ainsi beaucoup plus qu’un long texte.