Le blog

L'UMP veut nationaliser internet comme en Chine

Que risque on si internet est nationalisé ?
Que risque on si internet est nationalisé ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas, en Chine, Internet est sous contrôle du gouvernement qui n’hésite pas à censurer toutes les informations qui lui sont hostiles.

Le gouvernement Chinois n’a d’ailleurs pas hésité à mettre en place plusieurs organismes pour contrôler les sites, forums, vidéos, réseaux sociaux et blogs dans l’optique de purifier le web.
Plusieurs blogueurs ont été jugés et emprisonnés pour avoir donné leur avis sur leur espace de discussion.

Le député UMP des Yvelines, Jacques Myard, invité à une émission de radio, a donné son avis sur la situation d’internet et l’éventuelle gestion du réseau par le gouvernement français. PC Inpact nous rapporte l’intervention du député UMP :

« Le réseau internet aujourd’hui est totalement pourri. Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être dans un an, peut-être dans 18 mois, peut-être demain matin. C’est un réel problème. J’espère que l’on va prendre conscience de la nécessité de nationaliser ce réseau, d’avoir la capacité de mieux le maîtriser, les Chinois l’ont fait. »

Une intervention assez choc qui peut révolter une grosse partie de la toile, et qui n’est pas sans rappeller les propos de Jacques Séguéla : « Internet est la plus grande sal*perie jamais inventée par les hommes ».

Nous vous invitons à donner votre avis : pensez-vous que la nationalisation d’internet peut être bénéfique à sa sécurité ou qu’au contraire c’est un moyen de contrôler ce qui se dit pour punir par la suite ?

Source : LePost



Aucun Commentaire à “L'UMP veut nationaliser internet comme en Chine”

  1. Camille A

    Bonjour,

    Ce genre de remarque est lié au climat de peur actuel, et surtout (comme d’habitude) à l’incompréhension qu’une minorité de personne au pouvoir ont d’un outil et de pratiques qu’ils ne maitrisent pas, car ils ne les pratiquent pas…

    Après c’est « amusant », car en conférence j’avais soumis cette hypothèse qu’un jour ou l’autre internet serait nationalisé (et ça avait fait réagir toute la salle). Il me semble que c’est dans la nature humaine de se « donner » des libertés, puis de les réduire par la suite par manque de contrôle (les exemples historiques et actuels ne manquent pas)…

    Bref, le seul aspect positif est pour le-réputation des marques, il n’y aura plus qu’une seul agence pour corriger sa réputation en ligne : l’Etat :-) (j’ironise bien sur).

    L’avenir nous le dira…

  2. @Camille A : On espère ne pas en arriver là, sinon il faudra nationaliser Blueboat aussi :)
    Quoi qu’il en soit, ta remarque est très juste, c’est une minorité de personnes qui n’en ont pas les bonnes pratiques qui risquent de contrôler internet. Reprenons l’exemple de F. Lefebvre qui avait été incapable de donner une définition correcte du Web 2.0.

  3. marie-eve

    Et la liberté d’expression ?!

    Ok, sur Internet on trouve de tout et n’importe quoi, mais c’est à chacun de faire le tri, pas à l’Etat de tout contrôler.

    Ca peut sûrement se discuter, mais moi là comme ça : je suis pas très pour !

    En plus ils vont avoir un sacré boulot… à mon avis ils ont plus important à faire, non ?!

  4. @Marie-eve : tu as raison, il est vrai que tout le contenu du net n’est pas très clair (et légal), vu la taille du web en 2009 ça prendrait énormément de temps à nettoyer, d’autant plus qu’il faudrait faire un travail de fond pour vérifier les nouveaux sites car le web est en constante évolution.
    A la limite, ils auraient du nationaliser internet dès sa création pour pouvoir être efficaces.
    Je me demande si ce n’est pas un moyen de récupérer encore plus d’argent du commerce en ligne… enfin, eux seuls le savent !!

  5. Hello,
    Nationaliser internet est une vaste fumisterie, tant par la possibilité techniques du fait, que par sa réalité politique: internet n’est pas national, il est global, supra-national. Un pays ne peut plus en bloquer l’accès (même en chine, les moyens de contourner existe, comme en Iran). Donc la question, comme le débat « Hadopi » est une fumisterie politicienne pour faire croire à des électeurs demeurés que l’on est « dans le débat »…
    Ensuite, ce député (largué), parle surtout de « Trojan », de virus, pas de blogs, forums, etc… Il parle potentiellement certainement plus des problèmes que pose la cyber-guerre, et les efforts que font les chinois (comme certains autres pays), pour équiper leur pays en attaque/défense. Qu’il soit nul en métaphore ne fait aucun doute, mais il ne me semble pas qu’il ait remis en cause un quelconque article de la Constitution Française.

    Pour aller plus loin, je trouve que le titre de votre article est racoleur et malsain au possible.

    De mémoire, NKM fait partie de l’UMP non ? Elle en est même Sec Gen Adjoint… Donc certainement plus porteuse de l’avis de l’UMP qu’un député largué… Et aussi une « star » incontesté de l’intraweb Frenchie… Mais quand un député parle n’importe comment, on préfère l’oublier pour pouvoir taper sur le député et son parti…

    Je sais que c’est à la mode de taper sur l’UMP, mais un peu de sérieux dans l’analyse, c’est plus crédible…
    Et je rigolerais bien de voir posé la même question à d’autres parties… Notamment aux membres de la commission parlementaire de la Défense.

  6. @Clem je n’ai aucunement voulu taper sur l’UMP avec cet article, d’ailleurs a aucun moment je ne fais d’allusion vaseuse.
    Le but de cet article était de relayer l’information et dans un second temps de récolter les avis.
    Je n’ai jamais dit qu’il voulait nettoyer les sites, blogs, forums. En revanche j’ai parlé du système Chinois pour introduire le sujet.
    Concernant la Chine, vous signalez très justement que la Chine ne peut pas bloquer l’accès à internet car c’est techniquement impossible, nous sommes bien d’accord mais le fait est que si c’était réalisable, ils le feraient.
    Pour en finir, je ne pense pas qu’il ait voulu en venir à la cyber guerre, à mon avis son idée est de nationaliser le web (français) pour le sécuriser.

  7. @Florian: magnifique tentative d’évitement d’argument, mais clairement pointless…

    je n’ai aucunement voulu taper sur l’UMP avec cet article,

    Ok, donc le titre est une erreur de typo ??? Ou un député s’exprimant seul (et dont les propos sont tirés du contexte) est l’image de son parti. Dans ce cas, vous vous exprimez pour votre société… Et je suis sur qu’elle sera ravie des raccourcis que vous utilisez…

    Je n’ai jamais dit qu’il voulait nettoyer les sites, blogs, forums. En revanche j’ai parlé du système Chinois pour introduire le sujet.

    Vous n’avez ni parlé du système chinois (une compagnie entière étant consacré à la cyber guerre, à minima), ni clarifié le sujet du « nettoyage »…

    mais le fait est que si c’était réalisable, ils le feraient.

    si je connaissais aussi bien Hu Jintao que vous, je me permettrais aussi de telle assertion… Bien sur, la NSA n’essaierait jamais d’en faire autant… (peut être parce qu’il monitore suffisament)

    à mon avis son idée est de nationaliser le web (français) pour le sécuriser.

    Et le sécuriser contre quoi donc à la lumière de ses paroles ??? Des forums ? Des dedipix ? Ou d’autres menaces bien plus sérieuses ????

    Pour le coup, vous n’avez toujours pas répondu à la question: l’ump est elle mieux représenté dans ses avis par un député, ou par une secrétaire générale adjointe ?

    A aucun moment je n’ai dit que vous faisiez d’allusion vaseuse, mais en terme de SEO, merci de ne pas me prendre pour un lapin de 3 semaines…

    C’est à la fois hautement mesquin et complètement « trendy » de faire de « l’ump bashing ». Maintenant, au lieu de répondre à coté des arguments, merci de répondre AUX arguments… Ou de changer le titre…

    Il n’y a aucun « relai d’information » dans cet article, à partir du moment ou vous prêtez à un mouvement complet les paroles d’une seule personne, sans même faire en sorte de les comprendre.

    Au fait, quel est l’intérêt geo-stratégique de protéger les connexions françaises…? Si je vous dis NSA, Echelon vs Airbus (tout cela étant bien sur chinois………..), PSE, etc… Cela ne vous évoquera surement rien. Merci de vous renseigner avant de faire un article racoleur et dans le vent.

    C’est honteux, pour un soi-disant prestataire de « réputation on-line », de salir aussi facilement une réputation sur des sujets dont le caractère critique semble vous dépasser, en un seul article.

    Et surtout, n’hésitez pas à mettre un plugin de suivi des commentaires…

  8. Le député UMP Jacques Myard veut une loi pour « nationaliser Internet »
    Commentaire de KEG

    Le myard nationalisant l’ump ….. ! (keg)

    Normal que le Myard veuille « Nationaliser » le net, pour éviter que n’importe quel con, non autorisé, se permette de dénoncer :

    1) son « cumul de mandat » (2 député et Maire UMP de Maisons Laffitte – depuis 1995)

    2) et plus encore son « cumul d’indemnités » (8 838 € personnel dont 3 394 € de maire)

    3) un écrêtage de 372 € (il n’est pas très généreux avec ceux qu’il désigne pour bénéficier de sa mansuétude et générosité.
    Certains désignés par d’autres sont mieux lotis, jusqu’à se partager 5 595 € d’écrêtage s’ils sont sous le giron de DURON, député – Maire – Conseiller Général et Conseiller Régional PS du Calvados.
    Preuve que même au sein de l’Assemblée, ils ne sont pas égalitaires et que le « deux poids deux mesure » y à aussi cours, quel Injustice dans le temple de l’Egalité et la preuve qu’il vaut mieux être socialiste qu’ump pour les avantages. De quoi changer toute la face de la répartition des siéges lors du prochain renouvellement et de quoi aussi avoir peur de la « promesse-programme » du PS relative aux cumuls de mandats. Vous me direz entre deux « promesses-mensonges » il faut bien choisir…..

    A moins de choisir la voix du courage qui consiste à prendre la voie de l’honnêteté et « dire NON à toute promesse », via le vote blanc (et non l’abstention) et cela dès les Régionales de 2010 où de toute façon nous retrouverons les mêmes acteurs cumulards (seules les étiquettes d’attribution risquant de changer).
    Et si le Peuple se réappropriait, sous une certaine forme, sa souveraineté disparue en profitant de Mars 2010 pour dire « NON aux cumuls » ! Cela permettrait à de nouveaux venus de postuler et de s’engager sur le non-cumul de mandats et d’indemnités, dans les actes et non les promesses de demain. Chiche

    4) son silence (lequel semblerait vouloir cacher quelque chose de pas très clair…., si non pourquoi se taire, là où il y a obligation de répondre, en vertu des articles 14 et 15 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, obligation qui incombe à tout vrai représentant du Peuple, garant des valeurs de la République).
    Depuis 67 jours – Silence
    Avant que de vouloir faire et créer de nouvelles lois, faut-il qu’il soit capable de respecter celles qui existent déjà et qui sont immuables puisque fondements de la République et qu’il doit déjà appliquer vis à vis de lui même. Ce qui vous en conviendrez, est loin d’être le cas.

    Et si on te nationalisait Myard avec des indemnités au SMIC
    Qu’en penses-tu ?
    Tu serais bien content de pouvoir utiliser internet pour crier au scandale !

    Vous pouvez découvrir la situation perso du Myard (ainsi que des 920 parlementaires, ses collègues, parmi lesquels un petit 80% sont des « cumulards d’indemnités de métier »), dans le fichier présent sur internet, en visitant les différentes recherches sur : http://www.marcfievet.com/article-explications-sur-le-cumul-d-indemnites-consequence-directe-du-cumul-des-mandats–41777402.html

    Kelly-Eric Guillon

  9. Noémie POULLAIN

    Je n’ai pas pour habitude d’ecrire des commentaires aux articles que je lis mais j’apprecie votre blog.