Le blog

L'IFOP publie son observatoire des réseaux sociaux 2010

L’Ifop a publié vendredi son Observatoire des réseaux sociaux 2010. Ce document présente des statistiques très détaillées sur l’usage des réseaux sociaux par les français.

Observatoire Ifop des réseaux sociaux

L’Observatoire des Réseaux Sociaux est une publication annuelle présentant les  principales statistiques d’usage et de notoriété des réseaux sociaux en France. Ce document de référence présente des résultats intéressants, parfois inattendus…

Méthodologie

Du point de vue méthodologique, l’Ifop a interrogé un échantillon de 2015 personnes, selon la méthode des quotas. L’Institut a étudié 32 réseaux sociaux qui répondent à ces caractéristiques :

  • Existence d’une « page de profil » par utilisateur
  • Possibilité de créer des « contacts »

Rien de surprenant donc, selon cette définition, au fait que des sites comme Youtube et Meetic soient présents dans l’étude.

L’étude comprend quatre parties : notoriété et appartenance aux réseaux sociaux, un focus sur Twitter et une partie sur la thématique de la protection des données personnelles.

Principaux résultats de l’étude

En matière de notoriété, les trois réseaux les plus connus des internautes français sont Facebook, Youtube et Copains d’Avant. Youtube fait son entrée dans le classement, tandis que Facebook gagne 3 points par rapport à l’année dernière. A noter, la stupéfiante progression de Twitter, connu dorénavant par 80% des internautes, contre 63% l’année dernière.

Du point de vue de l’appartenance, Windows Live tient toujours le haut du pavé, avec 52% d’internautes inscrits. Facebook, 3ème au classement, compte 43% d’inscrits.

Twitter enregistre une croissance importante : 7% des internautes ont un compte à l’automne 2010, contre 5% l’année dernière. Le réseau de micro-blogging ne semble pourtant pas quitter la sphère « geek ». En effet, il semblerait que l’appartenance à un ou plusieurs réseaux sociaux favorise l’adoption de Twitter.

Enfin, les internautes prennent conscience de l’importance de la protection de leur vie privée : 20% d’entre eux déclarent avoir envie d’effacer certaines informations visibles en ligne les concernant.

Les jeunes générations sont les plus concernées par ce problème. Mais est-ce dû à une prise de conscience sur l’importance de gérer son identité numérique, ou à un excès de photos de soirées déjantées publiées sur Facebook ?



Aucun Commentaire à “L'IFOP publie son observatoire des réseaux sociaux 2010”