Le blog

La publicité vidéo sur Facebook : ça y est, on y est !

 

Facebook - Publicité vidéo

Laetitia en avait déjà parlé en août dernier, et bien ça y est, les pub vidéo sur Facebook sont arrivées ! C’est Mark qui l’a dit hier. Pas de précipitation sur votre caméra pour faire une vidéo vite fait, la généralisation de la publicité vidéo va se faire petit à petit et son accès ne sera pas à portée de tous les porte monnaie. 

Un petit nombre d’annonceurs pourra bénéficier d’une offre de publicités vidéo « Premium » et diffuser leurs clips. Les premiers spots devraient arriver «fin avril ou début mai», et les annonceurs seront d’abord américains.

Vidéo en mode automatique

Côté « lecture » pour l’utilisateur, le système fonctionnera comme les vidéos d’Instagram (qui, pour ceux et celles qui auraient ratés l’info, a été racheté par la firme au pouce bleu il y a deux ans, pour la modique somme de 1 milliard de dollars. Les spots (durée de 15 secondes) apparaîtront dans le fil d’actualité des utilisateurs, le « newsfeed ». Lecture automatique, sans son. L’audio ne sera disponible que si l’internaute clique sur le mode plein écran, et le clip s’arrêtera s’il scrolle plus bas. Comme sur Instagram, je vous l’ai dit.

Un déploiement tout en douceur

Facebook avance prudemment quant à l’arrivée de spots vidéo dans le fil d’actu de ces utilisateurs « Nous allons déployer les publicités vidéo lentement et regarder la manière dont les utilisateurs interagissent, précise la société. Ce lancement limité va nous permettre de concentrer nos efforts sur un nombre restreint d’annonceurs proposant des campagnes de haute qualité afin de créer la meilleure expérience possible ». C’est toujours dans l’idée de trouver un compromis que le son sera désactivé d’office et que le nombre de spots sera limité à trois par jour.

Facebook avait déjà joué la prudence lors de l’intégration de la publicité sur Instagram, qui au final, n’avait suscité aucune protestation.

Des prix par clip ambitieux

Si le ciblage des campagnes reste classique (par âge, sexe, zone géographique et heure de la journée), le réseau social n’a pas précisé le prix des campagnes vidéo. Mais on sait déjà que le ticket d’entrée aurait été fixé à 1 millions de dollars par jour.  « L’objectif de ce produit est d’être un format publicitaire Premium à destination d’une audience nombreuse à des moments spécifiques« , précisait Facebook en décembre dernier.

Facebook comptant environ 1,2 milliard de membres sur la planète, les annonceurs ont une audience garantie. Suivront-ils pour autant ? L’avenir le dira.



9 Commentaires à “La publicité vidéo sur Facebook : ça y est, on y est !”

  1. shayesteh tapis

    Je trouve que ça dévalorise l’expérience de l’internaute et Facebook rentre dans le même cas de figure que les autres sites internet et je ne pense pas que c’est une valeur ajouté …

  2. Cliquez pour en savoir plus

    je suis entièrement d’accord avec toi !

  3. Nathalie

    Bonjour, je pense que ces publicités vont être intrusives et ne font faire que détourner un peu plus les utilisateurs de Facebook vers d’autres réseaux sociaux comme Google + par exemple. Entre ça et la baisse du reach, je me demande si Facebook n’est pas en train de se saborder.

  4. Astuces Facebook

    malheureusement le réseau Facebook s’éloigne peu à peu de son concept initial basée sur l’échange entre les personnes, la connaissance et le partage entre eux. C’est devenu très commercial au point ou y a plus aucun intérêt de s’y trouver à force d’être matraqué par la pub. C’est bien dommage.

  5. Marine

    C’est certain que de plus en plus de publicités sur Facebook va faire fuir certains utilisateurs et que l’aspect s’éloigne peu à peu de son concept initial. Après, est-ce que les ajouts de pub sur d’autres réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter ont fait baissé leur nombre d’utilisateurs ? Est-ce qu’on utilise moins le moteur de recherche Google alors que les annonces payantes prennent de plus en plus de place dans les pages de résultats ? Facebook reste avant tout une entreprise qui doit faire des bénéfices (surtout depuis son entrée en bourse) et ce « service » de réseau social a un coût.

  6. j’ai l’impression qu’après un bon démarrage et beaucoup de client, il y a un petit flottement en cette rentrée. On attend les chiffres dans 2 mois mais je ne suis pas sur que le succès soit là pour Facebook. Le marché manque de maturité et la production vidéo de qualité n’est pas chose aisée.