Le blog

ErepDay 2012 : le compte-rendu !

L’Erepday, l’événement community management et e-reputation organisé par Blueboat, a eu lieu le 14 juin à Mulhouse. Près de 300 personnes ont participé à cet événement : un beau succès dont nous vous présentons les principaux temps forts.

L'affiche à l'entrée de l'ErepDay 2012
L'affiche à l'entrée de l'ErepDay 2012

Avant toute chose, la Blueboat team tient à remercier très vivement tous les participants, intervenants et visiteurs, sans qui cette journée n’aurait pas eu lieu (si, si, il faut bien le dire…). Une journée riche en interventions et en rencontres qui aura visiblement marqué les esprits, tant les retours sont positifs.

Retour sur l’évènement

C’est dans le cadre original du Musée de l’Automobile de Mulhouse que s’est déroulée cette 2e édition de l’ErepDay, l’événement community management et e-réputation organisé par la société Blueboat. Parmi les collections de voitures anciennes, les participants ont pu assister à une série de conférences et de débats très intéressants, animés par des intervenants de qualité.

ErepDay 2012 : le public
ErepDay 2012 : le public

La matinée a débuté par un petit-déjeuner orienté « networking », suivi d’un premier atelier référencement, intitulé « Lumière sur les changements des ranking fators 2012« . Cette conférence fut animée par David Eichholtzer, directeur de Wam Référencement, et Alexandre Nappey, avocat spécialisé dans les TIC (Fidal). Les intervenants ont passé en revue les changements récents dans le comportement de Google, notamment dans le but de faire émerger les marques dans les pages de résultats… Ce qui peut avoir des conséquences au niveau juridique (dépôts de noms de domaines).

L'ErepDay 2012, au Musée de l'Auto !
L'ErepDay 2012, au Musée de l'Auto !

La journée a continué avec une intervention de Solofo Rafeno, Responsable marketing et médias numériques à AFM / Téléthon. La conférence a eu pour thème l’utilisation des médias sociaux dans le domaine de humanitaire et caritatif. Solofo Rafeno a insisté sur l’intérêt des nouveaux supports digitaux dans la collecte de dons.

L’ErepDay comprenait également un Concours récompensant les startups innovantes, dont le Jury était présidé par par Frédéric Martinet et le Club E-réputation.  Les premières présentations de projet ont eu lieu en fin de matinée.

Bugatti, une marque alsacienne !
Bugatti, une marque alsacienne !

Le concours Startup fut suivi par l’intervention de Myriam L’Aouffir, responsable de la communication online et Social Media Marketing Manager pour France Télévisions. Celle-ci a insisté sur les interactions entre les différentes chaînes de France Télévisions et les internautes présents sur les réseaux sociaux. L’affichage des hastags et commentaires à l’écran permet d’obtenir des taux d’engagements record : jusqu’à 19%.

Un buffet neworking a été prévu pour les participants, suivi de la deuxième partie du concours des Startups innovantes du web social.

L’après-midi, Eric Dupin (presse-citron.net) a présenté son histoire de blogueur influent, voire « influençable ». Celui-ci a rappelé que « l’influence ne s’invente pas et ne se calcule pas. Etre influent c’est être pertinent« .

Cette conférence a été suivie d’une intervention de Camille Alloing, créateur et rédacteur du blog CaddeReputation et ingénieur R&D à La Poste, qui a partagé ses recherches dans le cadre de l’e-réputation.

Gregory Pouy a ensuite présenté une conférence intitulée « comment Pinterest peut servir votre marque ?« . Il a notamment insisté sur le fait que Pinterest peut être un bon complément dans l’objectif d’assurer une visibilité importante sur le web.

ErepDay 2012 : l'intervention du Maire de Mulhouse
ErepDay 2012 : l'intervention du Maire de Mulhouse

Lionel Fumado, responsable des médias sociaux chez Orange, a ensuite été interviewé par Damien Douani, animateur d’Ignite Paris : l’entretien a mis en lumière la dimension internationale de la stratégie web 2.0 d’Orange.

Le Maire de Mulhouse, Jean Rottner, a fait une courte intervention pour saluer cet événement, et insister sur l’importance de la réputation numérique dans le développement d’une ville.

ErepDay 2012 : le "Fight" entre Frédéric Martinet et Salah Benzakour
ErepDay 2012 : le "Fight" entre Frédéric Martinet et Salah Benzakour

L’un des moments forts de cette journée fut le « Fight » entre  Frédéric Martinet et Salah Benzakour sur un sujet qui les a opposé par articles de blog interposés. Le thème : « La Curation, est-ce vraiment de la merde ? »

En fin de journée, une table ronde de community managers a rassemblé Daniel Lemin (Pages Jaunes), Arnaud Hayon (Samsung France) et Grégoire Arnould (Blueboat). La discussion a permis de parler des différentes situations du community manager : en agence, en régie ou chez l’annonceur.

Une interview du fondateur d’une marque de cosmétiques bio en cours de lancement (Fun’Ethic) a porté sur l’importance des médias sociaux dans le lancement d’une nouvelle marque.

Le vainqueur du concours Startups a été ensuite révélé : Mention.net, un outil de veille et de monitoring sur les médias sociaux très pratique pour les entreprises ou personnes cherchant à surveiller leur réputation en ligne en temps réel.

L’ErepDay s’est achevé par un cocktail et une dégustation de vins alsaciens, proposés par Vitiblog et Vitiboutique. La bonne humeur était de la partie !

Cet événement a eu un écho assez important sur les médias sociaux : sur Twitter, le hashtag #erepday fut classé en Trending Topic n°1 en France, et plus de 5000 tweets ont été rédigés à ce sujet. Frédéric Martinet, gérant d’Actulligence Consulting, a d’ailleurs publié à ce sujet une infographie riche de sens sur son blog. Mais patience, nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain billet !

Cet événement fut donc une belle réussite, qui n’avait rien à envier à quelques événements parisiens de grand renom ! On vous espère encore plus nombreux pour l’Erepday 2013 😉



Aucun Commentaire à “ErepDay 2012 : le compte-rendu !”

  1. jeux internet

    Salut,
    Super, merci pour ces vidéos et tous les détails, c’est très instructifs même si ça aurait été bien mieux de pouvoir y assister en vrai. En plus là c’est la période des gros comptes rendus, entre le SMX, le Barcamp et l’ErepDay, j’ai plein d’infos en tous genres à digérer, mais c’est bien de pouvoir se tenir informé quand on ne peut pas faire les déplacements :-)