Le blog

Business case : Observatoire de la Ligue 1

Veille sur l’e-réputation des clubs de L1 et diffusion des résultats sur les médias sociaux.

 

Objectifs de la démarche

L’observatoire de la Ligue 1 a été mis en place afin de mesurer l’e-réputation des principaux clubs et joueurs de la Ligue 1 de football sur le web.

L’objectif pour Blueboat est double :

mettre en avant ses savoir-faire : surveiller le web grâce à son outil de veille SM2 et mettre en avant les résultats de la recherche par le biais d’un blog

se faire connaître des clubs de Ligue 1 et médias sportifs pour atteindre les acteurs de ce milieu

Processus de réalisation

Définition des objectifs et du périmètre de la veille

Plusieurs semaines avant la mise en place de l’observatoire, une réflexion en interne a permis à l’équipe de définir précisément les attentes que nous avions quant à cet observatoire : faire connaître encore davantage l’agence, mettre en avant notre savoir-faire en veille et toucher un public le plus large possible. Le football semblait être le sujet le plus approprié. En effet, de nombreuses personnes se passionnent pour ce sport et pourraient être intéressées par un observatoire leur dévoilant au fil des matchs l’adéquation entre présence sur le web et présence dans le championnat. Par ailleurs, les grands clubs de football et leurs joueurs « stars » ont tout intérêt à surveiller de près leur e-réputation. L’observatoire pourrait ainsi contribuer à la mesure de leur présence en ligne. Le sujet étant choisi, le périmètre de la veille reste à définir.

L’outil de veille utilisé pour cet observatoire nous permet de mesurer la réputation en ligne des équipes et des joueurs. Cependant, les données sont « brutes » et nécessitent un traitement humain. Afin de limiter les qualifications humaines des nombreuses retombées obtenues, nous décidons de limiter notre observatoire aux cinq principaux clubs de Ligue 1. Les clubs ayant le plus de fans sur Facebook seront donc étudiés, sachant que ces clubs peuvent évoluer au fil du championnat. La veille est effectuée en langue française et les mots-clés relatifs aux clubs sont intégrés dans l’outil de veille. Une recherche sur les meilleurs buteurs est également paramétrée dans notre outil afin de mesurer leur présence sur le web et proposer un classement servant également de comparaison avec leur palmarès sur le terrain. Ces  meilleurs buteurs sont sélectionnés avant chaque étude, selon le classement officiel établit par la Ligue de Football Professionnel. L’observatoire publiera une étude par semaine, le mardi.

Mise en place des outils : paramétrage de la veille sur SM2, création du blog et des comptes sociaux

Les cinq clubs ayant le plus de fans sur Facebook sont sélectionnés. Pour le lancement, sont en lice le Paris Saint-Germain, l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, le club de Lille OSC et le FC Girondins de Bordeaux. Des requêtes composées de plusieurs mots-clés relatifs à ces clubs sont paramétrées dans l’outil de veille SM2.

Un blog est créé à l’adresse championnat-ligue1.fr. Une page de présentation explique notre démarche et une page « Observatoire » servira à archiver l’ensemble des articles. En parallèle, des comptes Facebook et Twitter sont créés au nom de l’observatoire.

Contacts blogueurs

Une liste de plusieurs blogueurs influents dans le domaine du football ou du sport, en lien avec le web, est établie. Ces blogueurs seront contactés dès le lancement du blog afin de leur annoncer la création de notre observatoire. L’un des blogueurs, intéressé par notre démarche, proposera un partenariat selon lequel nos articles seront repris sur son blog, en échange d’un lien de son blog sur notre observatoire.

Publication des études

L’observatoire est lancé en septembre 2012. Chaque semaine, les retombées de la veille sont analysées et font l’objet d’un article sur le blog de l’observatoire de la Ligue 1. Sont présentés notamment : l’évolution de la présence en ligne des clubs sur la semaine avec ou non des impacts selon les matchs ayant eu lieu, les types de sources sur lesquels ces clubs sont présents, les auteurs publiant le plus à leur sujet ou encore les sites mentionnant le plus les clubs. Grâce à cet observatoire, on peut constater que les performances sur le terrain vont souvent de pair avec la présence en ligne. Les jours de match étaient la plupart de temps les jours où les internautes étaient les plus actifs au sujet de leur club favori. Certaines semaines, l’observatoire propose un « focus » sur un club en particulier afin d’étudier sa présence plus en détail. Une spécialiste du domaine du football écrit également régulièrement des billets sur le blog, davantage basés sur l’analyse « sportive » du championnat. Un podium des meilleurs buteurs est lancé : il s’agit alors de proposer un classement des buteurs ayant été le plus cité sur le web durant la semaine écoulée. Il s’avère que le joueur du PSG Zlatan Ibrahimovic restera indétrônable durant tout le championnat, en tête des citations pendant plusieurs mois. Les cinq clubs ayant le plus de fans sur Facebook resteront également identiques pendant toute la durée du championnat. Seul le PSG aura détrôné l’OM sur Facebook mais restera cependant toujours dans le top 5 des clubs sur Facebook et donc dans la liste des clubs suivis par l’observatoire. Durant les derniers mois du championnat, les publications s’espaceront afin de devenir bimensuelles, reprenant à chaque fois les données de la veille des clubs de Ligue 1 sur les deux semaines écoulées.

Réalisation d’infographies ponctuelles

L’observatoire a agrémenté ses études d’infographies. Régulièrement, les résultats de la veille étaient mis en image afin de proposer aux internautes un format plus lisible ou plus facilement partageable sur les réseaux sociaux. Certaines infographies ont été créées spécialement pour un évènement, comme ce fût le cas par exemple pour la venue du joueur britannique David Beckham au PSG.

Partenariats presse

Les études et infographies ont eu le succès escompté : plusieurs relais presse nous ont contacté pour partager les publications de l’observatoire ou bien pour réaliser des reportages ou interview sur le sujet de l’e-réputation dans le football. Parmi ces relais, on peut compter Le Parisien, avec qui l’Observatoire était partenaire et qui partageait les études chaque semaine, la chaîne de télévision France 3 intéressée par la Zlatan-mania ou encore la radio Europe 1 qui a contacté l’observatoire pour une émission en rapport avec l’e-réputation dans le football. Ces reprises par la presse sont souvent accompagnées d’un partage plus important des articles de l’observatoire pendant quelques jours. Les sites sportifs s’intéressent davantage au sujet et reprennent les études plus volontiers.

Bilan

Après 10 mois de publications, l’observatoire a marqué sa pause estivale, en même temps que celle du championnat.

L’investissement en temps pour réaliser et mettre à jour régulièrement l’observatoire est important mais le jeu en vaut la chandelle. Parmi les succès à noter :

– les infographies très partagées sur le web

– les blogueurs et partenaires presse souhaitant reprendre les articles de l’observatoire chaque semaine

– les contacts presse et sites sportifs intéressés par le sujet qui ont mis en avant Blueboat, à travers son observatoire et le partage des articles

Cette expérience montre l’importance des contacts avec les influenceurs du domaine et la puissance du partage des articles de blog et infographies sur le web 2.0.

Après autant de points positifs, nous ne pouvions nous arrêter là ! L’Observatoire de la Ligue 1 va donc revenir dans peu de temps pour la nouvelle saison. Plusieurs améliorations sont prévues : cette année, l’Observatoire suivra l’ensemble des clubs sur le web et ne se limitera pas aux cinq principales équipes présentes sur Facebook. Un nouvel outil de veille sera utilisé et de nouveaux graphiques seront proposés. Rendez-vous donc dans quelques jours pour les premiers articles de la saison 2013-2014 !



Aucun Commentaire à “Business case : Observatoire de la Ligue 1”

  1. http://www.hotel-baiedesanges-antibes.com/

    Voilà un concept séduisant, qui pour moi lors de vacances en famille je pourrais me tenir au courant des dernières actualités du football ! les réseaux sociaux sont indispensable pour tout entreprises principalement le tourisme pour ma part afin d’avoir les critiques des clients !

  2. editeur litteraire

    Le football est dans le top 3 des sports préférés des français, voilà une belle initiative, les infographie sont bien réalisées et bien souvent plus parlante qu’un texte long !

  3. blouson motard

    Un moyen de réunir tout les passionnés de football, avec une synthèse du match de la veille, surtout que de plus en plus de personnes aiment commenter les analyse de match, cela ne me surprend guerre que étant le joueur le plus cité sur le net, mais cette nouvelle saison qui a commencer aucun but à l’horizon !

  4. frousse

    Content de découvrir cet observatoire de la Ligue 1! J’ai raté la première saison, mais cette fois-ci je serai bel et bien présent pour celle qui vient de débuter. J’adore ce genre de données en chiffres et en infographies, je sens que je vais me régaler :)

  5. canape bz

    Une très bon concept tout ça, histoire que quand on n’est pas devant on canapé, on peut suivre cela sur smartphone, ou autre ! puis avec de bon articles cela peut permettre de résumer un match qu’on aurais pas pu voir !

  6. domotique nice

    Vraiment un concept judicieux , qui feront plaisir aux mordus de football moi le premier, nos maisons commence à devenir intelligente, et avec cela nous seront connecté tout le temps, allé hop dans les favoris comme ça dés que je rentre chez moi je pourrais suivre l’actualité avec de belles infographies !

  7. paysagiste cannes

    J’adore moi qui aime le football, et suit généralement les ligues étrangères aussi, je dois dire que ces articles et ce blog mis en ligne avec des résumé permet vraiment d’être derrière les sportifs et aussi de suivre sans louper une miette, surtout avec ces images qui remplissent ces articles, vraiment intéressant comme on dit une image vaut mieux qu’un long discours !