Le blog

Google nous voile la face

Un nouvel épisode dans la série Google-change-des-trucs-et-ça-nous-boulverse : le géant de la recherche a annoncé la semaine dernière la suppression des photograhies des auteurs, ainsi que l’affichage de leur profil Google+ de ses page de résultats.

Google retire de ses serps les images des auteursCet affichage personnalisé, les rich snippets comme on les apelle, entrait dans le programme Authorship de Google. L’AuthorQuoi ? L’Authorship, le programme de Google qui permet de lier un contenu à son profil Google+ à l’aide de la balise rel=author.

Avant l’Authorship dans les résultats de recherche de Google ça ressemblait à ça :

Google Authorship avantMais ça c’était avant.

Maintenant, les résultats de recherche n’affichent plus de photographies des auteurs mais uniquement leur nom via un lien cliquable qui pointe vers leur profil Google+ :

Google Authorship après Première réaction : ceci indique que l’Authorship n’a pas été supprimé par Google, il s’agit simplement d’une modification de l’affichage dans les résultats de recherche.

Mais alors Ô grand Dieu de la recherche, pourquoi ?

Google et l'Authorship dans les serpsIl devient donc intéressant de se poser la question du pourquoi un tel choix ? Pourquoi ne plus mettre en avant l’Authorship, qui permettaient également de « pousser » le réseau social Google+ ?

Un excellent article de Search Engine Land nous donne des pistes de réflexion vraiment très intéressantes :

Google mise sur un affichage standardisé sur mobile et PC

Selon John Mueller (Google Zurich), cette décision serait avant tout basée sur une volonté d’amélioration de l’expérience utilisateur. Google semble pencher vers une stratégie dont la priorité est le mobile. En effet, selon le moteur de recherche, les requêtes mobiles devraient venir dépasser les requêtes effectuées sur ordinateur, et ce probablement même avant la fin de l’année.

Voici donc une piste de reflexion qui expliquerait la raison de cette supression des photographies des auteurs, une volonté ergonomique, qui s’inscrit dans le besoin de proposer une expérience utilisateur plus épurée, notamment sur mobile.

A la lecture de cet axe stratégique que Google semble vouloir emprunter, plusieurs faits viennent alors se recouper : l’annonce récente du changement de la taille et de la façon dont apparaissent les titres dans les résultats de recherche nous laisse ainsi penser qu’il s’agit d’un des changements volontaires visant à uniformiser l’expérience de recherche.

Mais qu’en est-il du Taux de Clic ?

L’avantage premier de l’Authorship, tel qu’il était présenté jusqu’il y a peu, était bien évidemment de jouer sur les rich snippets (extraits de code enrichis qui apparaissent dans les résultats de recherche) pour booster son taux de clic.

Un article proposant la photographie de son auteur devrait en toute logique génrer un taux de clic plus important. Sauf que voilà, afficher sa tête à côté d’un article c’est bien joli pour l’égo et le personnal branding, mais en termes de taux de clic, je ne suis pas franchement sûre (et ces propos n’engagent que moi), que celà vienne changer la face du monde.

Alors oui, bon nombre de sites web indiquent avoir fait exploser leur taux de clic à l’aide des rich snippets, mais ceci ne veut pas forcément dire que rich snippet = Authorship ! Il faut prendre en compte l’intégralité des données structurées de contenu disponibles pour pouvoir parler d’augmentation de clic en toute objectivité.

Une entourloupe pour favoriser le clic sur les Adwords ?

Si l’on prend en compte le fait que bon nombre d’utilisateurs non aguéris ne savent pas faire la différence entre les publicités Adwords qui apparaissent en haut des résultats de recherche et les résultats naturels, nous pourrions penser que le retrait des photographies d’auteurs aurait pour but d’uniformiser les résultats Adwords et les résultats naturels, et ce afin de ne pas favoriser le clic sur la belle image et donc perdre du tarfic Adwords.

Une hypothèse qui pourrait tenir la route, bien que les rich snippets ne se limitent pas à la photo de l’auteur et qu’Adwords propose également une personnalisation des annonces, notamment avec le bouton apeller ou les liens de site.

Vers un Author Rank plus précis ?

Autre théorie envisageable suite à cette supression des photographies des auteurs serait que Google viserait à améliorer son Author Rank. Autrement dit, à mettre en place de façon beaucoup plus pointue son algorithme de calcul de la valeur de popularité d’un auteur.

Parce que soyons honnêtes : les photos des auteurs dans les résultats de recherche n’étaient pas franchement reservées à une élite particulière : n’importe qui ou presque décidant d’intégrer la balise rel=author se voyait attribuer son portait à côté de ses articles. Du coup, l’on pourrait y voir une volonté de Google de faire le ménage, mais peut-être également d’afiner son hypothétique Author Rank : en bref on passerait au niveau supérieur en remettant les compteurs à zéro.

Finalement, il me semble que cette décision de suppression des photos des auteurs n’est pas le scoop de l’année, en revanche, il s’agit d’un premier pas extrêmement intéressant de la part de Google, qui nous donne de belles pistes de reflexion sur les prochaines évolutions stratégiques du moteur.



4 Commentaires à “Google nous voile la face”

  1. isa myd zign

    Je suis dégoutée, ma photo apparaissais dans les résultats et la ce n’est plus le cas… Franchement il y en as marre de ce que nous fait Google… Il n’arrête pas de changer, de modifier et encore de changer ses méthodes, c’est franchement abusé.

  2. Steve

    A noter que la photo continue d’apparaitre sur les posts Google+ indexés des gens que vous suivez !