Le blog

Acadomia gère son bad buzz grâce à Facebook

C’est le bad buzz du moment : la CNIL a contrôlé les bases de données d’Acadomia et y a remarqué la présence de commentaires injurieux.

Le contrôle effectué par la CNIL a révélé que les employés d’Acadomia laissaient des commentaires injurieux sur les fiches de leurs clients (élèves & parents), parfois même des détails sur leur vie privée.

Parmi les « commentaires » laissés sur les fiches clients d’Acadomia, le terme « conne » revient 212 fois. Vous pouvez retrouver un florilège de commentaire laissés sur les fiches clients d’Acadomia sur les echos du net.

Comment gérer ce bad buzz ?

Acadomia a décidé de centraliser les conversations sur une page facebook créée pour l’occasion : Acadomia | faisons le point. L’objectif de la page est de créer un espace en ligne sur lequel la cible est présente, en l’occurrence Facebook.

La centralisation des discussions autour de cette affaire permet de répondre le plus rapidement possible en toute transparence mais également de garder le contrôle de ce qui se dit de l’entreprise.

Plus concrètement, l’objectif de cette page est de communiquer avec les internautes. Répondre à leurs questions, écouter les avis, proposer un espace de discussions mais également informer sur l’évolution de l’affaire Acadomia.

Le Directeur Général d’Acadomia a également réalisé une vidéo dans laquelle il explique en toute transparence ce qui s’est passé dans cette affaire. Encore mieux : le DG d’Acadomia en ressort plus fort grâce à son intervention.

Il explique qu’Acadomia va non seulement chercher qui sont les responsables de cette affaire (et sévir) mais également mettre en place une personne chargée de surveiller la qualité des fiches.

Acadomia en ressort donc plus fort, malgré cette affaire plus que dangereuse pour la réputation en ligne de l’entreprise, la société en tire une leçon et met en place de nouveaux process pour éviter ce genre de problèmes à l’avenir.



Aucun Commentaire à “Acadomia gère son bad buzz grâce à Facebook”

  1. Recrutement commercial

    Je pense que c’est une bonne réaction surtout si elle émane directement du DG.